Actualité

Contacts

Notre equipe

L'actualité partagée

Formation

Recherche

21/11/2018

La finance au service du climat

Pour une transition énergétique à l'échelle de l'Europe

Le 5 novembre à MINES ParisTech, l'économiste Pierre Larrouturou, invité par des étudiants, présentait le Pacte finance-climat.
Retour sur l'événement avec l'éclairage d'Antoine Monterrat, élève du Master Énergie de PSL et organisateur de cette rencontre.

La finance au service du climat Plus de 200 participants à MINES ParisTech, pour la conférence de Pierre Larrouturou sur le Pacte finance-climat.

Et si l’Europe décidait de mettre la finance au service du climat ? La conférence de Pierre Larrouturou a fait salle comble. Il a même fallu refuser du monde. Pour Antoine Monterrat, l'organisateur de cet événement, c'est un signe extrêmement encourageant, preuve que les étudiants sont décidés à refuser la fatalité d'une catastrophe climatique.
Antoine, normalien, a rejoint le cycle Ingénieurs civils de MINES ParisTech l'an dernier et termine actuellement le Master Énergie de PSL. Membre du "collectif jeunes" du Pacte finance-climat, il multiplie les rencontres pour convaincre, persuadé que l'engagement citoyen peut peser sur les décisions politiques.

On peut encore faire quelque chose !

Le constat de l'urgence climatique n'est plus à faire. À l'échelle mondiale, pas une semaine sans que l'annonce d'une nouvelle catastrophe n'envahisse nos écrans. Il ne fait plus de doute pour personne (ou presque) que la montée de la température est corrélée avec les émissions de gaz à effet de serre. Sans un plan cohérent et ambitieux pour la transition écologique, la trajectoire de l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre nous conduit à des finalités catastrophiques pour l’écosystème, avec une montée des températures dépassant les deux degrés.
À un moment donné, il sera trop tard, mais aujourd'hui on peut encore faire quelque chose ! C’est à l’Union européenne de montrer la voie à suivre dans le financement de la transition écologique : si nous ne le faisons pas, qui s’en chargera ? Ce n’est que par une relance forte et affirmée de la construction européenne autour d’un projet rassembleur,visant à mobiliser les ressources monétaires nécessaires pour la transition écologique, que les peuples européens pourront se montrer capables de sauvegarder la paix mondiale.

Le Pacte finance-climat, késaco ?

Lancé par le climatologue, Jean Jouzel, et l’économiste, Pierre Larrouturou, le Pacte finance-climat rassemble des personnalités du monde politique, culturel, économique et syndical qui s’engagent autour d’une idée forte : l’investissement monétaire de la Banque centrale européenne dans la transition écologique.
L’association a pris un tournant citoyen et populaire après le 15 mars 2018, date de la tenue d’un grand sommet à l’UNESCO, clôturé par le discours de l’ancien ministre d’État Nicolas Hulot. Elle est soutenue par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et un nombre sans cesse croissant de collectivités, en France et en Europe.

> Le site officiel du Pacte finance-climat

1 000 milliards pour le climat

L’objectif d’un financement massif de la transition écologique est central, car lui seul permet de garantir le respect des engagements pris durant la COP21, en 2015.
La création monétaire est un formidable levier afin de répondre aux enjeux qui sont posés par ce défi.
1 000 milliards pour le climat : c’est le montant approximatif jugé nécessaire par la Cour des comptes européenne afin de pouvoir engager une transition écologique globale de nos sociétés. Il ne s'agit pas seulement de l’isolation énergétique, mais aussi de la conversion de nos agricultures, de l’investissement dans la recherche et le développement, l’amélioration des transports en commun, etc. Ce projet, qui pourrait entrainer la création de 700 000 emplois (rien qu'en France), a ainsi comme ambition d’engager la seule transition capable d’empêcher une augmentation des températures au-delà des deux degrés fixés dans le cadre des accords de Paris.

Et maintenant ?

Seule une mobilisation citoyenne massive est capable de nous empêcher de "sombrer avec le Titanic" : nos capacités de mobilisation collective et nos outils démocratiques sont mis à l’épreuve du climat. C’est à nous de montrer que le débat démocratique est capable de convaincre et d’engager la mobilisation générale, afin de lancer toutes nos forces dans cette bataille.

> En savoir plus :

Mettre la finance au service du climat? - MINES ParisTech

Partager

Nos horaires

Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30. Fermeture en août.

Plus d'informations ...

actualité

La bibliothèque prépare les fêtes de fin d'année !

Formation La bibliothèque prépare les fêtes de fin d'année !     Découvrez chaque jour les surprises et devinettes de notre…
> En savoir +

Café doc des chercheurs : Europresse

Formation Café doc des chercheurs : Europresse Vous souhaitez connaître l'offre de presse en ligne?…
> En savoir +

La finance au service du climat

Formation La finance au service du climat Et si l’Europe décidait de mettre la finance au service…
> En savoir +

Employabilité des diplômés

Formation Employabilité des diplômés Dans l'édition 2018 du Global Employability University Ranking , publiée le 14 novembre…
> En savoir +

Les nouveaux visages de MINES ParisTech

Formation Les nouveaux visages de MINES ParisTech Conformément aux nouvelles orientations de son Plan…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

 

 

agenda

Du 1 octobre 2018 au 31 janvier 2019 Mai 68 aux Mines

Le 19 décembre 2018 Réduire le gaspillage & manger à petit prix

Le 20 décembre 2018 Séminaire de recherche : 2 e Vie des Objets

Du 1 octobre 2018 au 31 janvier 2019 Mai 68 aux Mines

Le 19 décembre 2018 Réduire le gaspillage & manger à petit prix

Le 20 décembre 2018 Séminaire de recherche : 2 e Vie des Objets

+ Tous les événements

Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech